Stanislas de la Tousche

NOVECENTO (d’Alessandro Baricco)

Lecture musicale par Stanislas de la TOUSCHE & Laurent MASTELLA.
Vendredi 4 août 2017
16h (durée 50mn)
jardin de Baigthosse
pass vendredi 22€ ou pass 3 Jours 45€
Voir cet artiste en vidéo

LECTURES MUSICALES : un roman inspiré par le jazz 

Présentation
Ecrit sous forme de monologue théâtral, Novecento conte l'histoire d'un homme qui nait en 1900 à bord d'un paquebot lors de la traversée de l'Atlantique, et ne mettra jamais le pied à terre. Il découvre un jour le piano du bord, apprend à en jouer seul, devient virtuose, et improvise d'incroyables compositions. Ses mains naviguent sans répit sur le clavier comme lui-même navigue sans répit sur l'océan. Au fil de ses allers-retours entre l'Europe et l'Amérique, il rencontre quelques-uns des plus grands musiciens de jazz de l'époque, à qui il lance de vertigineux défis...

Biographie Stanislas de la Tousche :

Stanislas de la Tousche est comédien. Il prend part en 1987, aux côtés de Christophe Thiry, à la création de la troupe de l’Attrape-Théâtre qui aborde le répertoire par l’acrobatie, la musique instrumentale et le chant. Il y joue Mystero Buffo de Dario Fo, les Farces de Molière, l’Illusion comique de Corneille, La Mort et l’Ecuyer du Roi de Wole Soyinka. Il aborde ensuite des auteurs aussi divers que V. Stefan, Shakespeare, Racine, D. Kis, Plevnès, M. Kovac, Brecht, L. Salvayre, B. Hrabal, W. Schwab, J.K Toole, Musset, Feydeau, avec notamment E. Galhos, P. Vershueren, A. Bézu, M. Espina, P. Golub, S. Abkarian.Il participe à la Collection Philosophie de Chair de Didier Mahieu sur Entretien entre Diderot et d’Alembert et Les Méditations de Descartes. Il est narrateur – chanteur dans Le Roman de Fauvel, puis G. de Machaut pour la Camérata de Boston, direction Joël Cohen à la Cité de la musique de Paris et aux Flâneries musicales de Reims. Avec sa propre compagnie il crée depuis 2011 des spectacles en collaboration avec Géraud Bénech qui mettent en théâtre des textes de littérature, pour tous les publics : Deux spectacles sur L.F. Céline « Y'en a que ça emmerde qu'il y a des gens de Courbevoie... ? puis Discours aux asticots. En 2013 La Chute d'après Albert Camus. Enfin, en 2015 « Mais, du soleil, que reste-t-il ? » d’après Maurice Genevoix.


Consulter
https://www.facebook.com/stanislas.delatousche.7
 



Site internet réalisé par l’agence Natural-net

L'agence web Natural-net accompagne le Festival Chansons & Mots d'Amou depuis 2013 dans la conception,
le développement et l'exploitation du site Internet du Festival.